Construire une
Méditerranée plus forte

Pourquoi marquons-nous
la Journée internationale
de la Méditerranée ?

La Journée de la Méditerranée vise à promouvoir une identité méditerranéenne commune. La dimension culturelle est une composante importante de la célébration. Cette journée internationale est l’occasion d’organiser événements, expositions et festivals locaux et internationaux dans toute la région en vue de renforcer les liens entre les deux rives, de promouvoir les échanges et le dialogue interculturels et d’embrasser la diversité de la région.

icon1

La Journée de la Méditerranée est également l’occasion de mettre en évidence les sujets de préoccupation, de mobiliser la volonté politique et les ressources pour relever les défis, de célébrer et renforcer les réalisations dans la région.

icon2

L’objectif est de créer une dynamique annuelle unique pour donner une visibilité renforcée à l’Agenda positif en Méditerranée et à l’ensemble des efforts régionaux entrepris par les gouvernements, les organisations internationales et régionales, les IFI, les agences de développement, le secteur privé, la société civile et toutes les parties prenantes qui travaillent quotidiennement pour renforcer la coopération et l’intégration dans la région.

Pourquoi
le 28 novembre ?

Le 28 novembre 1995, les Ministres des Affaires étrangères de l’UE et de 12 pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée ont tenu la première conférence euro-méditerranéenne à Barcelone et ont signé un accord pour lancer le processus de partenariat euro-méditerranéen. Le Processus de Barcelone est né comme un nouveau cadre de dialogue issu d’une vocation à convertir la région méditerranéenne en un espace commun de paix, de stabilité, de sécurité, de progrès socio-économique partagé et de dialogue entre les peuples.

Dans la Déclaration de Barcelone, les partenaires euro-méditerranéens ont établi les trois objectifs principaux du partenariat :

Pourquoi
le 28 novembre ?

1point

La définition d’un espace commun de paix et de stabilité par le renforcement du dialogue politique et de sécurité (Panier politique et de sécurité).

2points

La construction d’une zone de prospérité partagée par le biais d’un partenariat économique et financier et l’établissement progressif d’une zone de libre-échange (Panier économique et financier).

3points

Rapprochement entre les peuples à travers un partenariat social, culturel et humain visant à encourager la compréhension entre les cultures et les échanges entre les sociétés civiles (social, culturel et humain).

À l’honneur

1er rapport scientifique sur le changement climatique en Méditerranée

La région méditerranéenne se réchauffe 20 % plus vite que le reste du monde. Avec les politiques actuelles, les températures devraient augmenter de 2,2 ºC d’ici 2040. Ce sont quelques-unes des conclusions alarmantes des résultats révolutionnaires du tout premier rapport scientifique sur le changement climatique et environnemental en Méditerranée rédigé par un scientifique du réseau Medecc.

Vous voulez en savoir plus ? Prenez connaissance du rapport !

L’Union pour la Méditerranée

L’UpM a été lancée en 2008 à Paris par décision des chefs d’État et de gouvernements de l’UfM afin d’accroître le potentiel d’intégration et de cohésion régionales. L’UpM rassemble les pays européens et les pays du Sud de la Méditerranée pour qu’ils travaillent ensemble sur un pied d’égalité sous une coprésidence Nord-Sud, actuellement assurée par l’UE et la Jordanie. Elle vise à renforcer la coopération régionale, le dialogue et la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets ayant un impact tangible sur la vie des citoyens.

Voix de la Méditerranée

Découvrez quelques histoires de personnalités ayant une identité méditerranéenne commune, de tous les horizons. Politiciens, sportifs, musiciens, écrivains, partagent ici leur parcours personnel en Méditerranée et leurs espoirs pour cette région. Une région où ils ont grandi, vécu et été témoins d’une histoire, d’une culture et d’une façon d’être unique.

Vous voulez en savoir plus ?  Prenez connaissance du rapport !